Le jeu des 7 familles, le valet de pique!

Le Valet de pique

De récentes parutions dans la presse m’ont énervées…Encore et toujours ce même dénigrement envers les premiers concernés par les implantations d’aérogénérateurs industriels…D’abbord l‘Hebdo et son détestable éditorial de Monsieur Jeanet qui est décidément plein d’a prioris envers des gens qui luttent d’abord pour leur santé….
Ensuite ce (Xème )commentaire, oh combien méprisant envers les Jurassiens, Madame Froidevaux et Madame Lachat, toujours de Crazy Koala

Je décide donc qu’il est l’heure de voir un peu qui sont tous ces gens qui se permettent un tel mépris face à des personnes qui crient leur désaroi et qui se drapent de vertu dans leur engagement pour les énergies « vertes »…

Sont-ils aussi cleans que leurs cleantechs dont ils ventent les mérites de la rentabilité (financière, cela est certain, le secteur est promis à une belle croissance…)???

1ère mise en lumière avec…

CRAZY KOALA

Cette personne a commenté abondamment les blogs de Claudine Amstein,directrice de la chambre vaudoise du commerce et de l’industrie, de Christian van Singer, conseiller national vert, élu en 2007, sous le pseudo de Crazy Koala…Chez moi, sous le pseudo de Vent Futé, il s’est montré d’une rare agressivité alternant avec des propos plus courtois.
Il a publié chez Dr Goulu sous le pseudo de François Carré et ensuite de JeanBré. (Son habileté à jongler avec les chiffres n’a toutefois pas résisté à la compétence de Dr Goulu)
Il a brillé par son absence dans les pages d‘Isabelle Chevalley

Son arrogance m’a poussé à commencer par cette personne pour faire mon inventaire des acteurs du jeu des 7 familles de la Grand’messe éolienne.
Je ne reviendrai pas sur le détail de nos échanges fort peu amènes…
Je soulignerai juste ses déclarations d’être une personne soucieuse de son Prochain, allergique à l’injustice et profondément épris de la cause écologique…Ce ne sont peut-être pas les termes exacts mais c’était en gros en ces termes qu’il s’était présenté, me notifiant à plusieures reprises tout l’égoïsme de ma démarche d’opposante….

Madame Jones et moi-même avons à plusieures reprises attiré son attention sur les problèmes de proximité et de santé que posaient la trop faible distance avec les habitations. Cette personne n’a jusqu’à ce jour JAMAIS évoqué ce problème décrit dans le détail dans le rapport Pierpont.

Après quelque petites recherches, j’ai trouvé qui est cette personne…
Je ne vous révélerai pas son identité parce que c’est contraire aux usages du web mais je vous ferai connaitre son profil….

Collaborateur aux Opérations sur Titres d’une banque rurale française opérant à Genève (Suisse) SA

Etudiant HEG, Option Finance d’entreprise avancée chez HEIG-VD
Une même démarche d’investigation (avec d’autres moyens et compétances que les miens évidemment), a permis à la TSR de mettre en lumière de possible liens de conflit d’intérêts chez les collaborateurs de SwissMedic..!

De là à penser que cette personne a quelques intérêts dans la partie commerciale des implantations d’éoliennes…Un pas que je ne franchirai pas (bien qu’ayant mon opinion sur la question) mais dont je me permettrais de relever le caractère peu solidaire de la bourse et des titres…!!! POur ne pas dire plus.

.
.
.
.
MAI 2012 / Article paru dans un grand quotidien romand :
.

Attention, les commentaires des personnes ayant émis un avis critique et fournis des ouvertures et des liens internet pour aller plus loin, sur la question qui nous occupe avec le canton de Vaud, ont tous été censurés.
De plus cet article, après 1 jour en première page, au vu de la pertinence et de l’argumentation construite des opposants a été remisé dans la rubrique lausannoise.

Publié quelques jours plus tard, un article sur le même sujet, dans un soit-disant quotidien vitaminé censure les commentaires de la même manière. Même ceux qui n’ont pas cités de liens internets mais ont suggéré une recherche sur le net pour le lecteur curieux.

Ceci est à l’examen sans surprise car ces deux quotidiens font partie d’un groupe de presse ayant signé partenariat « supplément énergie » avec les grands distributeurs d’électricité. POur preuve cette image publicitaire qui montre de jolies fleurs sur fonds de ciel bleus et ceci depuis des mois.

Un témoignage courageux d’une personne qui sait ce que nuisances veut dire a été orienté et utilisé sans vraiment creuser le fond du message.
Dans ces « débats », nous retrouvons Monsieur Crazy Koala qui a changé de pseudo mais dont la plume est si caractéristique qu’il lui est impossible de passer incognito
Crazy Koala = No Nuke = Gaston Labaffe=a la poubelle les antiéoliens=bouc et misère et plus recemment sur le quotidien vitaminé(???), Alain Provist, folie nucléaire, etc… Pour mémoire cette personne est un ingénieur de la gestion et de la finance qui travaille dans la place bancaire genevoise, aux opérations sur titres. Sur sa page de profil, à l’endroit où l’on peut y découvrir quels sont les contacts habituels, nous trouvons une personne employée dans une entreprise qui joue un grand rôle dans l’invasion d’hélices en terres vaudoises et jurassiennes, pour ne citer que celles-là ….

(Il se distingue par un concentré de mensonges et de propos insultants voir calomnieux, ce qui le rend aisément reconnaissable. Depuis qu’il a été démasqué, il n’est plus venu poster une seule fois dans mes pages… ;-))) )

Toute l’information publiée par ce quotidien n’a été que vérité tronquée et orientée. Normal, il publie dans ses pages web un partenariat avec les distributeurs d’électricité…
Cher Ami Sherlock, j’ai compris le message. 😉 . ce torchon qui n’ira même pas pour emballer le produit de la pêche, ne mérite pas que l’on s’y attarde, que l’on y dépense son énergie et doit être traiter comme il le mérite: par le mépris et l’ignorance
Je concluerai cette petite remarque comme ceci: J’ai été citée comme travaillant à plein temps pour le lobby nucléaire qui me paierait pour faire un travail de sappe… 🙂 Si le sujet n’était pas si grave, cela me ferait peut-être sourire. J’y vois cependant un encouragement à continuer. Une telle agressivité ne peut être que le signe de la nécessité de nous discréditer nous et ce que nous disons: notre message gênerait-il? Ferions-nous peur?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s