ET MAINTENANT PRENEZ VOS PLUMES!!!!

consultation estivale

6juillet 2012

Le plan directeur cantonal vaudois en consultation

REVUE DE PRESSE
.
.
LES EOLIENNES PRÉSENTENT UN RISQUE COMME LA FUMÉE PASSIVE!!!
.
Telle est la lecture de Monsieur Félix Gueissaz, médecin et président de l’association Pro-Crêtes, d’une étude réalisée par le bureau Equiterres pour le compte du Canton du Jura.

Lecture qui diffère fondamentalemet de celle du gouvernement jurassien qui comme le note judicieusement Monsieur Gueissaz, a une vision d’entrepreneur à défaut d’avoir une vision de santé publique où il est question de niusances sonores!

Voici une étude faite par de très jeunes gens qui ne sont ni médecins ni acousticiens, mandaté par un gouvernement pour éclaircir des questions de santé publique…
.
Redisons le donc encore une fois haut et fort!!!
.
EST-CE VRAIMENT TROP DEMANDER QUE DES QUESTIONS DE SANTÉ PUBLIQUE SOIENT CONFIÉES À DES EXPERTS EN MÉDECINE, SOIT DES MÉ-DE-CINS, ET QUE LES QUESTIONS DE NUISANCES SONORES SOIENT SOUMISES À L’EXAMEN D’ A-COUS-TI-CIENS ????
.
Et laissons conclure cette lecture d’étude par Monsieur Philippe, biologiste et ancien directeur de l’office fédéral de l’environnement.
.
Écoutons sa lecture de cette étude, ici
.
.
ISABELLE NE POUVAIT LAISSER PASSER UN TEL ARTICLE!
.
Et elle en fait un plein billet sur son site web….En s’abstenant , c’est dommage, ça nous aurait fait rire peut-être (?), une analyse et des commentaires sur cette étude…
Nous avons cherché pour vous dans les archives. Et nous nous sommes souvenus des mots acerbes qu’elle avait eu pour qualifier le travail de Madame Lachat qui avait fait un travail similaire, il y a un à peu près une année.
Florilège:
-Madame Lachat met en avant ses compétances scientifiques
-Une lecture attentive de son document montre que la rigueur scientifique n’est pas de mise
-Ce document n’a aucune valeur scientifique.
-Elle n’a aucune légitimité pour parler médecine
-Argumentation de cette revue de revue pompée sur wikipédia (17% du texte total…On l’a déjà dit, pubmed fait plus scientifique…)
– Signé I.C docteur es sciences!!!!

.
Qu’a-t-elle à dire alors, Isabelle, sur cette étude qui n’est autre qu’une revue de la litérature scientifique, conduite par de très jeunes gens qui sont tout sauf des médecins et des acousticiens!
.
Vous l’avez vu, se trouve dans cette équipe un biologiste…Ce cursus devien tout d’un coup digne d’une étude gouvernementale alors que Madame Lachat a été décriée pour le même travail….Tout dépend évidemment du sens des conclusions rendues sans doute…
.
Nous attendons donc toujours une étude de terrain menée par des professionels, médecins et acousticiens, indépendants des milieux de l’industrie du vent ( tels que les travaux de Colby mis en avant par I.C. jusqu’à plus soif) et des mileux de promoteurs et entrepreneurs…
.

*****************************************************
.
.
À FAIRE AVANT VOS VACANCES…
ATTENTION, SUR DEMANDE, CE DÉLAI PEUT-ÊTRE PROLONGÉ JUSQU’AU 20 AOÛT 2012
.
.
Vous aviez préparé vos affaires de plages, la tête déjà en vacances pour une pause bien méritée?
Comme pour nombre d’entre nous, juillet et août signifient pause, repos, fun, sun, sea and more…
.
L’État de Vaud sait cela, sait aussi que son concept éolien génère les passions et qu’il va falloir avancer vite avant que les habitants de ce canton ne se réveillent!
.
C’est dans cet état d’esprit qu’il met en consultation public son plan directeur cantonal qui avait été présenté en conférence de presse, le 7 mai 2012, souvenez-vous…
.
Ce billet est donc un appel à toutes associations, groupe des citoyens, ou personnes individuelles concernées par la question éolienne.
Vous êtes invité à vous exprimer de la manière qu’il vous conviendra et de faire part de vos remarques par envoi recommandé, c’est mieux, à l’adresse indiquée au bas de ce lien..
.
Et maintenant, s’il fallait encore vous en convaincre, voici une vidéo montrant le futur de Val de Travers, où l’on découvre les conséquences ahurissantes du choix éolien pour ce pays…Le danger qui plane sur l’Arc Jurassien Vaudois!!!
.
Je me permets de vous rappeller l’ampleur des projets éoliens que l’on nous promet dans le Canton de Vaud et en Suisse
.
.
Jeunes Gens, à vos plumes!!!!
Vous avez jusqu’au 20 juillet au plus tard pour faire part de vos observations sur le plan directeur cantonal vaudois à l’adresse suivante:
Consultation 3e adaptation du Plan directeur cantonal, Service du développement territorial, Place de la Riponne 10, 1014 Lausanne.
.
*****************************************************
.
À MÉDITER:
.
La prospérité durable en opposition à la croissance des uns et à l‘idéologisme vert des autres…
J’aime la conclusion de Dominique Bourg dans cette série de réflexions: le pire n’est jamais sur…
Amen, aurais-je envie d’ajouter…
.
Dans tout les cas, des réflexions qui vont complètement dans la direction des pistes énoncées dans ce remarquable ouvrage de Arnaud Michon, Le Sens du Vent. La question n’est plus de savoir comment générer et commercialiser des produts labellisés « verts » et qui nous permettront de continuer notre évolution sans modifier notre mode de vie tout en se donnant « bonne conscience »: c’est vert, je peux donc consommer. La filière éolienne s’inscrit parfaitement dans cette vision et cette logique.
La question est aujourd’hui de repenser son mode de vie de manière individuelle, sociale et globale, dans tout les sens du terme.
.
Les pistes proposées par Arnaud Michon sont fondamentalement dérangeantes, subversives voire révolutionnaires.
.
A méditer…
.
.
Sur ce, je vous souhaite à toutes et à tous, un très bel été.
Rendez-vous à la rentrée, sauf événement urgent et exceptionnel….
.
.
.
.

Vent-de-Folie from Là-haut, Switzerland Edit

.
.
Si vous avez suivi le lien des mots acerbes que Mme Chevalley avait eu au sujet de Madame Lachat, vous serez arrivé à un endroit vous expliquant que le lien n’existe plus.
Ce communiqué de presse étant hébergé par RTS, j’ai pensé que le lien était permanant et je n’ai pas jugé utile d’en faire une copie d’écran. J’ai mal jugé et vous pouvez voir aujourd’hui que ce document n’est plus disponible. Qu’à cela ne tienne, je vous propose de juger le ton de l’analyse scientifique au sujet d’un autre document issu de la plume de Madame Chevalley.
Il n’empêche, mm après mm, les promoteurs cèdent du terrain sur le plan de la communication.
Souvenez-vous:
.
Il y a une année, Suisse Eole titrait son séminaire annuel: « En finir avec la schizophrénie« .
Voilà qui était dit. Autant pour nous, nous aurions du aller consulter, peut-être…?
Une année plus tard, lors de la soirée d’information des promoteurs, pardon de la Municipalité, à Sainte-Croix, dans le cadre de la campagne de la votation que vous savez, ceux-ci, par la bouche de leur présentatrice, ont déclaré devant une salle comble que les éoliennes n’émettaient ni basses fréquences ni infrasons!
.
Or quelques semaines plus tard, nous lisons sur les pages mêmes de Suisse Eole un article sur l’inexistance du syndrôme éolien. Il y est écrit, je cite: « …le bruit ou les infrasons émis par les éoliennes… »
.
Suise Eole reconnait donc que les éoliennes émettent des infrasons…Une première pour des promoteurs!
.
Encore quelques mois plus tard, le canton du Jura mandate Equiterres pour une revue de littérature sur la question éolienne.
Cette fois, les mots parlent d’eux même. Il est question maintenant de risques minimes. Il y a donc bien un risque même s’il n’est reconnu que du bout des lèvres et est qualifié de minime.
.
Vous avez vu le chemin? De la schizophrénie au risque reconnu et à la déclaration d’émission d’infrasons!
Moi je trouve que l’évolution est notable et je sens le frémissement d’un glissement dans la presse.
Pour preuve, 24H qui, le jour de la parution du rapport d’Equiterres, a publié en première page de son site web le raccourci de l’interview de Monsieur Félix Gueissaz, président de Pro-Crêtes, je cite « Les éoliennes présentent un risque pour la santé comme la fumée passive« !
.
Continuons Chers Amis, la réalité des conséquences de l’industrialisation éolienne finira bien par être connue et reconnue. N’en déplaise à certains(aine )…
.
.
.
.

QUEL CHOIX??? from Switzerland Edit

.
.
.
Sur cette video les projets éoliens vaudois sur les crêtes jurassiennes.
.
.
.
http://www.youtube.com/watch?v=S2MaJXAZUx8&feature=youtu.be&hd=1
.
.
.
Or ces crêtes font partie du parc naturel jurassien vaudois, zone de développement touristique.
.
.
http://www.parcjuravaudois.ch/
.
.
.
Un parc naturel ou un giga centrale électrique industrielle ?
.
Il faudra bien choisir, car nous ne pourrons pas avoir l’un et l’autre, mais l’un ou l’autre.
.
.
.
Car n’oublionz pas, cette video ne montre pas les lignes à haute tension nécessaires pour évacuer l’électricité.
.
Ces lignes devront être calculées en fonction de la puissance qu’il faut évacuer (100 éoliennes = env. 250-300 MW avec les nouvelles machines prévues, soit environ l’équivalent de la centrale de Mühleberg), et non en fonction de la production.
.
Mais si Mühleberg produit 5% de la consommation électrique suisse, ces 100 éoliennes ne produiront que 0.5% de la consommation nationale. Un pet dans l’eau, en quelque sorte.
.
.
.
Le sacrifice des zones destinées au ressourcement et créant des emplois touristiques vaut-il la peine pour si peu d’énergie produite et avec du matériel importé de l’étranger à l’aide de subsides payés par les consommateurs ?
.
.
.
Choisissons donc le maintien et le développement d’emplois dans ces régions au lieu de subventionner des places de travail à l’étranger en détruisant nos trésors naturels cadeaux du Ciel.
.
.
.

22 Jul 2012 12:01pm

De Passage – copié-collé from Switzerland Edit

.
.
@Vent de Folie: suite à cet interpellant commentaire paru chez Voisine, je me permets d’en faire un copié-collé sur mes pages et de remettre en évidence ce texte questionnant la responsabilité de nos organisations environnementales , WWF, Pro Natura et consorts…
.
« Souvent interpellé par des membres de Pro Natura qui cherche de nouveaux soutiens, parfois je m’arrête pour parler avec eux du problème éoliens dans la rue. La dernière fois j’ai été choqué voici en gros ce que cette personne m’a répondu :
.
« Je vois très bien que vous êtes bien documenté sur le problème de l’éolien, mais que voulez vous que Pro Natura fasse ? Vous imaginez ce qui se passerait si publiquement nous admettons que l’éolien un symbole de l’écologie n’est pas bon pour l’envirronement ? Le choc que ça ferait, on perdrait une grande partie de nos membres si ils ne sont pas suffisament intelligent et documenter pour comprendre.! »
.
Suite à cette déclaration je suis rapidement partie écoeuré, donc premièrement ces grandes associations ne valent pas mieux que les promoteurs en étant d’avantage interessé par le nombre de membres qui payent que par la nature et deuxièmement ils me donnent vraiment l’impression de prendre leur membre pour des cons ! »

.
.
.
Ces ONG feraient bien de se rappeler en autre que suite aux chiffres publiés par la société ornithologique d’Esagne, il s’avère que chaque éolienne tue entre 300 et 1000 volatiles et chiroptères par année…
.

Sans même parler des autres dommages…J’ai détruit mes cartes de membre du WWf, de Pro Natura et de Greenpeace, il y a un peu plus d’une année. Peut-être par ce que j’ai été « suffisemment intelligente pour me documenter et comprendre »? (!!!).
.
Ces organisations environnementales font un mauvais calcul. Quand leur membres, pour la plupart sincères et réellement interpellés par la problématique environnementale se rendront compte quelle imposture ces organisations ont soutenu, et ce parfois en connaissance de cause, ils pourraient bien à leur tour envoyer leur cartes de membre aux orties….
.
Le rôle de ces ONG devrait être le suivant: justement informer, dénoncer, expliquer ce qu’est réellement l’éolien industriel. Mettre à jour, les « arrangements » du pompage turbinage, expliquer comment les CFF revendent leur part de courant de Nant de Dranse à un société norvégienne, montrer au grand jour les tour de passe passe de la RPC, les projets en attente bloqués par des gouffres financiers programmés de l’éolien, etc…
.
Par manque de courage et calcul comptable du nombre de leur membres, ceux-ci reconnaissent ne pas vouloir déclarer publiquement s’être trompés aux sujet des hélices. Choisissant de se taire en connaissance de cause, ils pourraient être qualifiés de complices…
.
.
..

Myrisa Jones from Switzerland Edit

.
J’ai vécu exactement la même situation dans la rue avec un militant.
.
Devant mon analyse critique, le militant qui était un responsable de l’association, s’est rendu compte qu’il ne connaissait rien des impacts terribles de l’éolien industriel et a donné exactement la même excuse.
C’est politique et ils n’ont pas le choix…
Ce monsieur, face à mes reproches polis mais fermes, s’est enfui lâchement vers son stand…
Nous rappelons ici, que les quelques personnes ayant oser mettre en doute
.
Pour faire écho à la compilation de documents d’Equiterre sur les nuisances éoliennes – qui n’est pas une étude technique et n’a donc pas de valeur scientifique- demandée par le canton du Jura, et pilotée sans aucun doute par la présidente de Suisseole, que nous ne vous présentons plus, voici le dernier communique de presse de l’EPAW/NAPAW du 19 juillet 2012:
.
http://www.epaw.org/media.php?lang=fr&article=pr26
.
.
Traduction Google
.
L’éminent médecin et chirurgien, le Dr Robert McMurtry appelle à un moratoire pour les éoliennes.
Dr Bob McMurtry, un membre éminent de l’établissement de santé canadien, se joint aux victimes d’éoliennes industrielles (IWT) dans leur appel à Santé Canada pour mettre sur leur avenir étude sur le bruit de turbine pour les Instituts canadiens de recherche en santé (IRSC).
Bien que l’étude est en cours menée, ils exigent un moratoire immédiat sur tous les projets en cours et proposé en matière de TVN.
Les victimes sont représentées par la plateforme nord-américaine contre l’énergie éolienne (NA-PAW), et la plate-forme européenne contre l’éolien industriel (EPAW), qui regroupent plus de 600 associations devictimes de 26 pays.
Ces fédérations, et le Dr McMurtry, sont insatisfaites de la façon l’étude est menée. Santé Canada (SC) étant un bras du gouvernement du Canada,
disent-ils, il n’offre aucune garantie quant à l’impartialité, qui est le point le plus crucial dans cette affaire.
Études sans lien de dépendance pourrait être assurée avec la participation des IRSC, selon le Dr Robert McMurtry: « La recherche sur les effets néfastes sur la santé est une bonne idée, mais est traitée de manière mauvaise par l’ agence qui est une branche de réglementation de Santé Canada. Une meilleure approche consiste à attribuer la tâche à l’Institut canadien de recherche en santé, qui relève de la ministre Aglukkaq et est plus capable d’établir la causalité, la prévalence, et de répondre aux autres questions importantes.  »
Récemment obtenus de Santé Canada des documents révèlent que le conseil consultatif scientifique a déjà accepté de ne pas laisser les résultats être «responsable», et ne pas devenir un décompte du nombre de personnes
qui ont été touchés.
« Ce sont les premiers signes que, déjà, l’étude est utilisée comme stratagème sur une question politique « dit Sherri Lange, de NA-PAW. Elle met en garde: « l’étude, si elle est menée par Santé. Canada, ne peut pas assurer la clarté et la vérité qui est exigé par les Canadiens.  »
Les victimes craignent aussi que les meilleurs spécialistes en la matière ne puissent être consultés puisqu’ils ne sont pas répertoriés dans la liste initiale des 25 experts choisi pour réaliser cette étude.
Elles estiment également que, désormais puisque les autorités ont finalement admis qu’il pourrait y avoir un problème de santé, que le principe de
précaution doit être appliqué et un moratoire doit être demandé immédiatement.
Dr McMurtry est d’accord: «L’admission par le ministre de la Santé Aglukkaq, qu’il y a des lacunes substantielles dans nos connaissances, révèle l’absence de lignes directrices fondées sur des preuves. Il y a donc nécessité
d’appliquer un moratoire sur le développement de l’industrie des turbines à vent jusqu’à ce que la preuve requise du placement en toute sécurité des éoliennes soit disponible.  »
Sherri ajoute: «Plusieurs familles et les médecins ont signalé des attaques cardiaques associées aux turbines à vent et même des suicides. Quand une famille a perdu la jouissance à domicile et un sommeil réparateur, sans aucune chance de les récupérer, nous avons alors une recette pour le désespoir.
Nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre encore deux ans et mille turbines de plus jusqu’à l’étude soit faite. La dévastation de la vie doit cesser immédiatement.  »

« Nous ne pouvons pas tourner vers l’Europe pour trouver une solution au problème de santé » a déclaré Mark Duchamp EPAW.
« Le Danemark a récemment mené une étude sur la question, mais il a été fait par un consultant dont le principal client est l’industrie éolienne. En conséquence, elle n’était pas véridique et les monstrueuses turbines de 3 MW continuent être installées trop près des habitations et des lieux de travail avec un grand risque pour la santé publique.
Des astuces ont été utilisés dans les mesures des bruits à basse fréquence et des infrasons, comme l’a dénoncé par le professeur Henrik Moeller, un acousticien de renommée de l’Université de Aarlborg (1).
Dans ces circonstances, le monde de l’Ontario est à la recherche d’ une étude enfin impartiale. Cela doit être le travail des IRSC.( Institut de Recherche Santé Canadien)

Suite…Voir document en anglais
.
.
On constate que les études sur les nuisances sonores des éoliennes sont tout simplement manipulées partout ( idem pour les études d’impact sur la faune, l’avifaune, le paysage etc.) et que la compilation orientée d’Equiterre, ne fait que confirmer la malhonnêteté générale en vigueur lorsqu’il ‘agit d’éolien industriel.
Néanmoins, la vérité éclate toujours après la construction des machines et leur mise en fonction, au détriment des riverains, qui sont souvent surpris « parce que ce n’est pas ce qu’on leur avait dit », et de l’environnement, dont les nombreux écosystèmes des régions rurales sont dévastés pour des dizaines d’années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s