Le jeu des 7 familles, les Ondes et les Sons…

le rapport Lachat

Posted by Vent-de-Folie (Là-haut, Switzerland) on 28 June 2011 in Business & Industry and Portfolio.

.
EN FINIR AVEC LE DENI DE SUISSE EOLE!!!

.
Vient de sortir en ce mois de juin 2011, le rapport de Nicole Lachat biologiste Dr es Sciences.

Il s’agit d’une revue de presse des publications faisant le point sur les connaissances actuelles au sujet du syndrôme éolien et qui regroupent les divers maux de santé que causent la trop grande proximité des aérogénératrices aux habitations.

Vous pouvez l’écoutez présenter son travail et déclarer qu’il serait judicieux de poursuivre les recherches et d’appliquer le principe de précaution avant toutes nouvelles implantations de génératrices.

De bonne guerre, Suisse Eole et Isabelle Chevalley se devaient de réagir à cette revue de la litttérature scientifique de 35 pages, dont la RSR a mis les liens en ligne.

.
Vous me permettrez, je l’espère, mon analyse personnelle, et qui n’engage que moi, de ces conclusions :

Compte tenu des intérêts de chacun des acteurs dont nous avons récemment vu l’AMPLEUR, il ne serait pas illégitime de penser que ces prises de positions ont autant de pertinence et d’objectivité qu’aurait pu avoir un travail de fabricant de cigarettes sur la toxicité du tabac, au temps de l’émergence des soupçons sur l’herbe à Nicot.
Ainsi Madame Chevalley, chimiste Dr es Sciences, de devoir s’en référer à Wikipédia (!) pour pouvoir dénigrer le travail d’une personne qui est tout autant Dr es Sciences qu’elle…
Ainsi Madame Chevalley, de conclure que ce travail n’a aucune valeur scientifique, grâce à Wikipédia peut-être justement! ( L’utilisation de Pubmed comme base de données aurait peut-être été plus scientifique…)

.
Gageons alors que cet article paru en ce mois de juin 2011, dans le très académique Journal of the Acoustical Society of America titrant « Low-frequency noise from large wind turbines  » saura satisfaire à des attentes scientifiques.
Je laisserai la conclusion à ces acousticiens danois, pays qui a une certaine expérience des aérogénératrices industrielles:

It is thus beyond any doubt that the low-frequency part of the spectrum plays an important role in the noise at the neighbors.
.

IL N’Y A AINSI PAS L’OMBRE D’UN DOUTE QUE LES SONS DE BASSES FREQUENCES JOUENT UN ROLE IMPORTANT DANS LES BRUITS AUX VOISINS

.
UNE TRAVAIL SUPPORTE FINANCIEREMENT PAR LE TRES OFFICIEL PROGRAMME DE LA RECHERCHE ENERGETIQUE DE L’AGENCE DANOISE POUR L’ENERGIE, INSTANCE QUI N’EMERGE PAS DES MILIEUX OPPOSANTS AUX AEROGENERATRICES…
.
UN TRAVAIL QUI PERMET LA MISE A JOUR DE MANIERE SYSTEMATIQUE POURQUOI LES TURBINES A VENT SONT NOCIVES….
.
A LIRE AUSSI:

.
– Une analyse d’un point de vue de Suisse Eole sur le bruit (bulletin du 21 novembre 2010). Extrêment pointu…et dont les conclusions corrèlent avec les résultats de Pederson et all.
.
.
– un article où l’on apprend que les éoliennes produisent des ondes radio nuisibles…
.
.
-Encore plus récent:
Properly interprating the Epidemiologic Evidence about the Health Effects of Industrial Wind turbines on Nearby Residents publié dans
Bulletin of Sciences, Technology and Society, vol 31, No4, p 303-315
« Interprétation correcte des évidences épidémiologiques sur la santé des résidents voisins d’aérogénérateurs »
.
.
Rapport du 10ème congrès bruit et santé public, Londres 2011: Moins de 1500m entre les turbines et les habitations est dangereux pour la santé…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s