Le Nerf de la Guerre, c’est…

le nerf de la guerre

24janvier 2012

.
.
Vous savez tous ce que c’est…
.
Vous vous demandez peut-être pourquoi les promoteurs mettent tant d’insistance à convaincre les riverains et les autorités à accepter ces machines dans leurs vies et leurs villages. Ce faisant, tels des héros et des pionniers, ils agiront pour l’intérêt général et le bien de la planète….Si vous suivez ces liens, en haut à droite,rubrique « les documents clefs », vous verrez que ce n’est pas la vraie raison.
Je me propose de partager avec vous les observations de Maitre Comptable qui éclairciront un peu le pourquoi de cette fièvre éolienne qui souffle frénétiquement sur Sainte-Croix…
.
.
******************************************************
.
.
Le journal de Sainte-Croix a publié des comptes rendus détaillés des soirées d’information qui ont eu lieu la semaine passée.
.
Nous y apprenons ceci, selon les déclarations de la déléguée de la Romande Énergie:
.
Le rendement financier est estimé est de 4.5%, Romande Énergie précise que 3% reviendraient à la Commune.
.
Fort bien. Sauf que la Romande mélange les chiffres et voici comment:
.
@ Le rendement de 4.5% concerne l’investissement, soit 4.5% de environ 45mio.d’investissements (6 éoliennes) = environ. 2’000’000 CHF par année
@ Or Sainte-Croix va toucher 3% selon Romande Énergie, mais pas 3% de l’investissement, Il s’agit de 3% du revenu annuel de l’installation…
@ 6 éoliennes produiront environ 20GWh par année (environ. 3GWh par année et par machine) rétribué à environ. 18cts/kWh par la RPC = soit 3’600’000 CHF par année, soit 7% de l’investissement !!!
.
3% de ce chiffre donne 108’000 CHF généreusement accordés à Sainte-Croix, soit 0.2% de l’investissement..
.
NOUS SOMMES VRAIMENT LOIN DU 3% ANNONCÉ 😦
.
Romande Énergie mélange le rendement du capital (4.5%) avec les 3% de redevance prélevés sur le chiffre d’affaires annuel.
.
En résumé Romande Énergie encaisse 4.5%, soient environ 2 millions de francs suisses par année, selon les
déclarations publiques de leur déléguée.
.
La Commune de Sainte-Croix touche généreusement CHF 108’000 par année
pour subir en prime gratuitement nuisances, discorde et compagnie…
.
UN PLAT DE LENTILLE, VOUS AVEZ DIT?
Moins que cela…
.
.
****************************************************
.
.
Voyons maintenant ce qui concerne l’apport économique pour des entreprises de Sainte-Croix mentionné par Romande Énergie:
.
@ Les éoliennes, y compris le transport et le montage: importé d’Allemagne, valeur: 80% de l’investissement, soit entre 35 et 40mio CHF
.
@ le béton des socles, environ 2500m3: probablement importé de France, euro et proximité oblige (environ 500 camions en transit par l’Auberson)
.
@ les grues géantes de montage: il existe une entreprise en Suisse alémanique
.
@ les travaux de génie-civil et de raccordement électrique souterrain, valeur entre 5 et 10mio CHF: ils feront obligatoirement l’objet d’un appel d’offre public. Donc ces travaux vont concerner des grandes entreprises de génie-civil de la plaine ou même de France, certainement pas de Sainte-Croix…
.
On voit que, comme pour la maigre redevance versée à la Commune pour tous les inconvénients subis, les entreprises de Sainte-Croix n’ont pas la structure ni le personnel adapté à ce genre de gros chantier et ne recevront que des miettes…
.
.
****************************************************
.
.
Vous je ne sais pas…Mais moi je trouve que la Romande Énergie prend un peu le village et ses habitants pour des billes…
.
VOUS ALLEZ ACCEPTER ÇA??
.
Je pense que vous savez quel est le remède…
Posologie à télécharger ici…
.
****************************************************
.
.
PETITE REFLEXION:
.
.
.
Permettez-moi de conclure avec cette réflexion de Madame de Quattro concédée à 24 Heures dans une interview le 16 janvier…
.
« C’est difficile et lourd d’être les premiers à prendre une décision dont l’intérêt public va à l’encontre d’intérêts privés. Mais Sainte-Croix a souvent été pionnière dans son histoire: que ce soit dans le domaine de l’horlogerie ou des boîtes à musique. Ce serait un beau message si le 5 février, les habitants se montraient pionniers de l’énergie éolienne.»
.
Certes. Sauf que les boîtes à musique et l’industrie locale ont généré des centaines d’emplois, la construction d’usines et de logements, et des impôts importants pour la Commune…Et l’éolien, les sinistres perspectives dont nous venons de voir un aperçu
.
Je ne rejoins pas du tout notre ministre dans ces conclusions. Au vu de ce que nous avons vu jusqu’à maintenant, il serait plus juste de dire:
 » Prendre une décision pour des intérêts privés qui vont à l’encontre de l’intérêt général… »
.
Quand au beau message, ce serait un magnifique signal de lucidité si le village disait NON de tout son cœur à cet absurde projet….
.
Retrouvez ici, l’intégralité de cette interview de Jacqueline de Quattro, et son décodage.

.
.
.
A NE PAS LIRE
.
.
.
Le billet du maire de Saint-Brais en page 1 du Journal de Sainte-Croix du 20 janvier. Non pas que son article mérite le titre de scoop ou quelque prix de journalisme…Non, ce n’est rien moins qu’une publicité au service des promoteurs…C’est d’ailleurs marqué dessus: publicité…Ce billet de Voisine d’éoliennes a plus la saveur de l’authenticité…Au fait..Qui a payé cet article?…Nous ne le saurons pas, mais en page 2, publié gratuitement, en courrier de lecteurs, nous pouvons lire d’autres chiffres de Saint-Brais…. 🙂
.
.
.
A MEDITER
.
.
.
Ce petit article de 24Heures qui signale l’émergence d’un Collectif d’Opposants Indépendants, aux arguments « calqués » sur ceux de l’ASGMC. Un article qui déplore le style et le ton du dépliant utilisé, alors que le village a été le théâtre d’un funeste accident sans rapport avec l’affaire qui nous occupe ici.
Une fois de plus, nous voyons que la presse, malheureusement, effleure de manière superficielle un sujet…Alors qu’elle aurait eu, une fois de plus, une belle occasion pour creuser dans le détail les problèmes soulevés et dénoncés par les opposants…
Quand au malheureux concours de circonstance, je relève que c’est 24H qui a commencé par médiatiser un tragique fait divers pour remplir ses colonnes…
.
Les arguments des opposants, quels qu’ils soient, peuvent paraitre redondants aux non informés…Ceci tout simplement parce qu’ils sont une synthèse des problèmes qu’amène l’avènement de cette industrie dans une région qui n’en demandait pas tant…
Ces arguments sont juste le reflet de la réalité de l’industrie éolienne…J’ose espérer que ces pages contribuent à en apporter la démonstration…Merci donc au Collectif des Opposants Indépendants de joindre leurs voix à celle de l’ASGMC sans oublier tout les habitants du village qui voteront non le 5 février pour des raisons qui leur appartiennent personnellement.
.
.
.
.
24H, LES PHOTOMONTAGES, ROMANDE ÉNERGIE ET INTERWIND S.A.
.
.
.
Où l’on découvrira comment Romande Énergie sous-traite ses travaux techniques n’ayant AUCUNE COMPÉTENCE À L’INTERNE EN EOLIEN, commandite ses études d’impact et ses photomontages à une entreprise qui est tout sauf indépendante et soutient l’économie romande en travaillant avec des entreprises suisses alémaniques, allemandes et chinoises….
Lorsque Romande Énergie affirme qu’elle assurera un suivi environnemental du parc, ce n’est qu’un écran de fumée: ils n’ont pas le personnel pour cela: INTERWIND est une société d’ingénierie et commerciale qui fait la prospection et les études pour les promoteurs éoliens. Il n’y a aucune garantie de neutralité
.
Le constructeur ENERCON, respectant les normes en vigueur en Suisse, n’aura aucune raison d’effectuer des modifications sur ses machines une fois mises en service, son travail étant terminé et les installations réceptionnées. ENERCON est un industriel à but non philanthropique…
.
La société ECOSCAN qui a fait les études acoustiques en sous-traitance de INTERWIND (oui, il y a des sous-traitants de sous-traitants) n’a pas de spécialiste avec références dans le domaine éolien, mais que des généralistes en environnement.
.
A SAINTE-CROIX, LES GENS ONT TOUTES LES RAISONS DE NE PAS AVOIR CONFIANCE…
.
.
.
****************************************************
.
.
.
.
DANS LES BOITES AUX LETTRES, CE MATIN…
.
Les réflexions de Maitre Comptable

C’est-Rieux from Switzerland Edit

Voisi le texte que je viens d’envoyer pour le courrier des lecteurs du journal de St-Croix :
Monsieur le maire de St.Brais a écrit une lettre ouverte aux habitants de Sainte-Croix en lien avec la votation du 5 février sur les éoliennes. Selon lui, le projet de son village avait été accepté à l’unanimité et une abstention. Certainement, à l’époque, les promesses étaient magnifiques et quand les éoliennes sont entrées en fonction, les espoirs ont vite déchantés. Sur insistance répétée de citoyens gênés par les nuisances, la société ADEV a mis 10 mois pour atténuer le problème des ombres stroboscopiques, mais après deux ans de fonctionnement, les inconvénients bruits, jets de glaçons et infrasons ne sont toujours pas maîtrisés. La dernière rafale de vent à mis hors d’usage une des deux éoliennes ce qui a privé un tiers du village des liaisons internets et téléphoniques pendant une dizaine de jours. Après deux ans, l’unanimité de ce village de 226 habitants est morte. 26 opposants qui osent s’exprimer et ??? qui n’osent pas.
Habitants de Sainte-Croix acceptez les bons vœux de Monsieur le maire de St Brais qui ne vous connait pas, mais réfléchissez sur le reste de ses écrits, car il est quasi certain que les promoteurs ne sont pas étrangers à sa lettre.
Sachez aussi que depuis l’arrivée des turbines de St-Brais et du Peuchapatte, l’image unique et idyllique de nos Franches-Montagnes est morte et la discorde est née.

26 Jan 2012 10:21am

@C’est-Rieux: 🙂
C’est sur…Et c’est pour ça que son mot était une publicité payante…
Concernant la fracture sociale dont vous parlez, c’est un des premiers effets qu’amène cette industrie…Pour le vivre maintenant, en live, je trouve saisissant de me replonger dans le travail de Sandrine Koller et de voir comment elle a su sentir cette toxicité.

Myrisa Jones from Switzerland Edit

La désinformation dans les médias continue.

Dans le 24h de ce jour, les éoliennes du Mollendruz sont annoncées à une hauteur de 150m, alors que la publication des Services industrielles de Zurich datée de 2011, parle d’éoliennes de 190m de haut. Page 2 du pdf suivant:

http://www.stadt-zuerich.ch/content/dam/stzh/ewz/Deutsch/Energie/Publikationen%20und%20Broschueren/Factsheet_ENM.pdf

Qui veut écrire à la journaliste de 24h?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s