Sainte Croix

Sainte-Croix

11 février 2012

Et si on demandait de l’aide pour sauver le village?..
Cette hypnose collective pour ces nouvelles idoles, n’est-elle pas louche?

Légende image: la Sainte Croix du Cochet. Puisse-t-elle veiller sur le village et le protéger de…
.

.

.
COMMENT SAINTE-CROIX S’EST FAIT AVOIR…


Retour sur le dernier billet.
.
Viennent de sortir le 1er février 2012, les nouveaux tarifs en vigueur pour les rétributions à prix coûtant.
.
La Confédération lâche le solaire puisqu’elle baisse son soutien de 18 %, argumentant une baisse des coûts sur le marché. La norme est désormais l’importation de fournitures venant de Chine.
.
La RPC pour l’éolien fait un bond de presque 20% pour passer de 18cts, tarif annoncé pour le projet de Sainte-Croix à 21.5 cts le kWh. La Romande gagnera plus d’argent avec 6 machines qu’avec 7 initialement prévues.
.
7 x 18 cts/kWh = 126
6 x 21.5 cts/kWh = 129
.
Si on admet une baisse de 20% du prix des éoliennes importés (suite à la baisse de l’Euro) et 80% de valeur des importations sur le total investi, ceci correspond à une baisse de 16% de l’investissement total.
Il s’en suit que la RPC éolienne ne devrait pas augmenter pour les nouveaux projets, mais baisser de au moins 15%

Sur un prix max. actuel de 20cts par kWh, celà représente une baisse de 3cts/kWh, et en aucun cas une augmentation.

Le plafond RPC éolien devrait donc se situer autour de 17cts/kWh et non à 21.5cts/kWWh
.
Le remaniement tarifaire est accordé avec la généreuse complicité de la Confédération qui a justifié cette augmentaton par une hausse des coûts de la branche. Or 80% des coûts d’installation proviennent du prix de la machine . Enercon, le fournisseur, est une entreprise allemande qui vend ses machines en Euros. La chute de la monnaie européenne a dû aussi fait baisser le prix d’achat des machines. L’explication de la Confédération n’est donc pas convaincante et pas satisfaisante. Racket légal supplémentaire du lobby éolien??? Tout est questionnable.
.
La Romande a présenté la suppression de la 7ème machine comme un signe de bonne volonté et d’écoute des villageois. Nous avons vu de quelle duperie il s’est agit. Le piège était tendu. IL N’Y A EU AUCUN CADEAU POUR SAINTE-CROIX. La Municipalité et la moitié du village n’y ont vu que du feu. Vous connaissez la suite.
.
.

N.D.L.R. : L’augmentation de la rétribution RPC pour l’éolien est-il une manière détournée de compenser le fait que la matière première de cette énergie fait défaut sous nos contrées et que, par la pratique, les chiffres montrent que ce manque doit être compensé par une augmentation des subsides, la surévaluation des rendements étant pratique courante ici comme ailleurs… ?
Ainsi est sorti en Grande-Bretagne:
.
« Le RAPPORT CAUCHEMAR DES PROMOTEURS ÉOLIENS qui fait le bilan de production depuis deux ans des éoliennes britanniques… vient d’être rendu public. Et pourtant il y a beaucoup plus de vent en Grande Bretagne qu’en Suisse… Aucun des résultats annoncés par le club des promoteurs éoliens n’a été respecté et la réalité est un désastre …
Lire la suite et le rapport officiel sur:
.
http://www.allier-citoyen.com/2011/11/le-rapport-cauchemar-des-promoteurs-eoliens-vient-de-sortir/

.
.
*******************************************************
.
LE NOEUD DU PROBLÈME
.
Suite à cette note, j’ai reçu le commentaire suivant de Madame Jones que je mets en avant:
.
Où est M.Nordmann président de Swiss Solar, censé défendre le développement du solaire et soutenir son financement par la RPC?
.
Se rend-t-il compte aujourd’hui, qu’en soutenant l’éolien industriel comme il l’a fait, sans aucune réflexion et aucun esprit critique, il a privé le développement des énergies renouvelables respectueuses du territoire et de la population, comme le solaire, du financement qui lui était indispensable pour se développer à grande échelle?
.
Dans 10 ans, lorsque le massacre éolien aura été concrétisé, il se passera la même chose qu’ aujourd’hui.
.
Vous savez, les 27 milliards défiscalisés, la transformation de toute la côte lémanique en zone commerciale et industrielle et en de multiples zones villas; l’augmentation dramatique des loyers et du trafic automobile ,etc. etc. Bref une vraie horreur en terme d’aménagement du territoire et des infrastructures en sol vaudois.
Avec la bénédiction de la CONF. très contente de voir un maximum d’éoliennes se construire chez ces naïfs du pays romand…
.
Et comme aujourd’hui, on fera semblant de nous proposer une enquête pour déterminer comment ces parcs éoliens si inutiles, si nuisibles pour l’environnement, le paysage et la population auront pu être construits aussi facilement…
.
Et comme aujourd’hui nous entendrons les autorités politiques dirent en coeur: tout a été fait en respectant la législation en vigueur.
.
SI LE PROBLÈME ÉTAIT JUSTEMENT CE QUE NOUS DÉNONCONS: À SAVOIR UNE LÉGISLATION VOLONTAIREMENT LAXISTE DANS L’ AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE DRAPÉE D’UNE « VERTITUDE » PSEUDO RENOUVELABLE, POUR FAIRE PASSER UN DÉVELOPPEMENT ULTRA LIBÉRALISÉ ET TRÈS ENRICHISSANT POUR CERTAINS?
.
Et comme aujourd’hui, il sera trop tard car le mal aura été fait ! Le territoire aura été mité et les derniers espaces naturels industrialisés. L’augmentation de la consommation d’électricité atteindra des sommets et son prix aussi. Le problème de l’approvisionnement énergétique se sera amplifié, au milieu de kilomètres de lignes électriques et d’hélices tournoyantes, et nous consommerons le nucléaire venu d’ailleurs, puis le gaz, puis le charbon…
.
Comment ne pas voir le manque de vision de ce que doit être l’écologie et la sobriété inéluctable qui va avec, dont font preuve tous ces politiciens ultra libéraux et « écologistes industriels » vert et rose , comme d’aucun le dénoncent depuis plusieurs années?
.
Vouloir le développement des énergies vraiment renouvelables afin de préserver l’environnement ne peut se réaliser qu’en freinant drastiquement le développement accéléré des infrastructures auquel nous assistons aujourd’hui.Mais ce n’est pas porteur politiquement et personne n’a le courage de le reconnaître actuellement.
.
Cela se fera donc de manière forcée tôt ou tard.

« Nul n’est prophète en son pays » dit le dicton. C’est bien dommage!
.
.

****************************************************
.
À QUAND UNE LEGISLATION ADAPTÉE ?
.
Il y a des hélices hélas, c’est là qu’est l’os…
.
Nous l’avons vu hier, les normes suisses en vigueur fixant les limites de nuisances sonores sont bien au delà de ce que tolère le Danemark, 20dB(A), 30dB(A) si l’on considère les pratiques frauduleuses, puisque la Suisse admet des limites à 45dB(A). Or il faut savoir que l’OMS considère que le sommeil est perturbé dès 35dB(A).
.
En ce qui concerne les distances, les recommandations admises pour l’éolien en Suisse sont une distance de 300m aux habitations. Ces recommandations avaient été conçues pour des machines de 70 à 80m, en bout de pâles. Les hauteurs atteignent aujourd’hui entre 140 et 200m.
De telles distances sont inadaptées au contexte actuel, les recommandations en France par exemple sont de 1500 mètres, selon le rapport de l’Académie française de Médecine.
.
LES NORMES LÉGALES EN VIGUEUR EN SUISSE SONT INADAPTÉES. POINT.
.
La Municipalité peut dès lors raconter ce qu’elle veut.
.
Assurer respecter le cadre légal actuel, ce n’est rien d’autre que de préparer l’érection d’un projet CALAMITEUX.
.
*****************************************************
.
CLOCHEMERLE EN JURA
.
Comme je l’ai dit, lorsque l’on ouvre sa porte au loup, celui-ci ne tarde pas à dévorer les occupants de la maison. Ainsi, dès le résultat du scrutin connu, la faille de San Andrea s’agrandissait dangereusement au coeur du village.
Des détracteurs ont d’ailleurs mis en doute la validité du scrutin. Je n’ai aucun élément me permettant d’invalider ou de confirmer ces soupçons. Je ne peux que constater que la Municipalité déplore avoir eu publiquement son intégrité mise en doute.
De un, déposer un recours contre un scrutin dans le délai légal n’est rien d’autre que l’exercice d’un droit démocratique, du moins pour ce que j’en sais.
De deux, au vu de l’enjeu et de l’impact MAJEURISSIME que ce scrutin signifie, je ne peux que comprendre que certains puissent être désemparés…
.
Vous ne me ferez pas dire ce que je ne veux pas dire et je ne mettrai pas en doute l’intégrité de la Municipalité.
Par contre, au vu de la documentation scientifique disponible sur le syndrôme éolien, je me pose des questions sur la légéreté avec laquelle les Municipaux ont abordé et amené le sujet au coeur du village.
.
****************************************************
.
UNE SAGE PORTE DE SORTIE EST POURTANT ENCORE POSSIBLE…
.
Mais elle demandera beaucoup de courage à la Municipalité…
A l’image de cette commissaire enquêtrice qui a émis un avis négatif en vertu du principe de précaution pour un projet éolien dans commune de Scaër, en Bretagne. Ceci après lecture du rapport de Nicole Lachat, sur les éoliennes et la santé humaine.
.
A défaut d’emprunter la seule porte de sortie raisonnable, la fracture qui saigne au village n’est pas prête de se fermer. Les pro-éoliens ont beau espérer de tous leur voeux que la page se tourne « sportivement avec élégance », ce qui se passe à Sainte-Croix en ce moment n’est que le hors d’oeuvre des réjouissances futures et justifierait à lui tout seul un abandon pur et simple du projet.
.
Ceci d’autant plus qu’une première mouture de parc éolien avait été refusée en 1999.
La Municipalité a-t-elle donc la mémoire si courte?

 

 

Ouragan Furieux from Switzerland Edit

La ballade de la Mauvaise Heure !

Le froid perce, la lune a l’œil grand ouvert, la neige éclairci la nuit.
Quelle chance de pouvoir participer à ce spectacle merveilleux ! Je m’enfonce à l’intérieur de cette nature, laissant derrière moi le village aux milles et uns lampadaires, aux quelques moteurs à 4 roues et aux crissements de pas des quelques badauds courageux.
Plus j’avance et plus je m’enfonce au coeur de cet univers endormi.
…mais pourtant le rêve s’arrête et le cauchemar prend de l’ampleur au fil de ma progression. C’est le monde à l’envers, plus je laisse la civilisation et son urbanisme derrière moi et plus le bruit s’amplifie à l’intérieur de la végétation. Il m’est impossible de capter la moindre seconde de silence. L’air est brassé sans ménagement, maltraité et violemment percuté par la valse incessante de pâles de rasoir hissées sur des mâts interminables affublée d’horribles lumières rouges clignotantes, trahissant notre patrimoine, toute cette nature qui nous a été mise à disposition et que nous exploitons à outrance !
Pourquoi un tel gâchis ? Pourquoi ne voulons-nous pas prendre une fois pour toute notre destin en mains ? Pourquoi attendons-nous toujours sur quelqu’un ou quelque chose pour agir ? Pourquoi attendre avant que ça ne se soit trop tard ?
Est-ce si difficile de respecter chaque KWh ? de consommer intelligemment en gardant à l’esprit « Est-ce vraiment nécessaire ? » Partout on entend que le monde va mal, que la nature est mise à rude épreuve. L’optimisme n’est plus vraiment au rendez-vous….
Le moment est venu de prendre nos responsabilités, ici et maintenant, le moment est venu de passer à l’action, de prendre notre destin en mains pour cultiver l’essentiel, notre moteur de vie, notre bonheur.
C’est la Bonne Heure de s’unir avec la nature et surtout restons vigilants sur le rôle destructeur plus ou moins conscient que nous jouons pour entretenir ce monde de consommation à outrance !
Adieu les éoliennes, nous sommes d’accord de renoncer à vos services, nous nous débrouillerons sans vous !

11 Feb 2012 9:13pm

Vent-de-Folie from Là-haut, Switzerland Edit

.
La Municipalité montre les dents…

Il est bien temps!

Mais qui a allumé l’incendie?
.
Ce projet et même l’idée aurait dû être enterré avec le scrutin de 1999.
Alors maintenant que ceux qui ont réactivé cette hérésie fassent face à leurs responsabilités. Or que font-ils?
Ils grognent et montrent les dent. Et puis comme des enfants effrayés de l’ampleur du sinistre qu’ils ont provoqués, se cachent les yeux, en s’imaginant que cela suffira à éteindre le feu …
C’est mignon! Le Journal de Sainte-croix, qui a, je le répète, ouvert ses colonnes aux deux parties de façon admirable, a déclaré ne plus vouloir publier les courriers de lecteurs sur ce sujet.
.
Normal. Car des courriers, il y en aura pendant les 20 à 30 prochaines années. Et ceux d’aujourd’hui seront de la poésie pour fillettes en comparaison de ce qu’ils seront dans dix ans quand les 562, oui Monsieur Thévennaz, les 562 n’en pourront plus d’être malades!

Il reste toujours la possibilité de s’inspirer de cette courageuse commissaire enquêtrice et de son avis négatif au nom du principe de précaution.
.
PRINCIPE DE PRÉCAUTION QUI POURRAIT ÊTRE INVOQUÉ POUR NE PAS DÉLIVRER LE PERMIS DE CONSTRUIRE…

CLAIRVOYANCE ET COURAGE…
On essaye?
.
.
.

l’arpenteur from Switzerland Edit

Essayer un truc naturel aussi … La Municipalité a consulté sa population …juste une consultation.
Résultat deux moitiés en opposition, et avec ça, cette Municipalité va balancer son peuple au canton pour qu’il décide de faire une zone industrielle sur le Balcon du Jura !!!???

C’est quoi ces gens??? …Bon sang cette Municipalité, qu’elle bouge ses fesses et passe au Franches-Montagnes voir la « richesse » que ces saloperies apportent aux villages. AUCUN changement ni à St-Brais, ni au Peuchapatte. Pas même de l’argent dans les caisses …. Juste de la merde en plein visage et des nuisances dans les tête. Là OUI un immense changement, sans compter l’ambiance lourde à couper au couteau.

Quant à ceux qui pense que le tourisme en profitera: FOUTAISE, en 15 ans à Mt-Soleil = 4 bistrots fermés, St Brais aucun touriste de plus, le Peuchapatte les gens passent une fois et ne reviennent plus.

Alors debout St-Croix rien n’est perdu, remerciez les personnes qui tentent de sauver le pourquoi qui fait que vous vivez dans votre magnifique région.

LA il est juste de dire que vos enfants vous remercieront d’avoir sauvé leur qualité de vie. Ne surtout plus tomber dans le piège de ceux qui veulent vous culpabiliser pour s’en foutre plein les poches.

12 Feb 2012 8:53am

Myrisa Jones from Switzerland Edit

Le canton de Vaud se dote d’un directeur pour l’environnement et l’énergie.
A lire sur 24heures.ch du 09.02.2012:
http://energie.24heures.ch/article/un-seul-directeur-pour-l’environnement-et-l’énergie

Enfin s’exclame-t-on, en pensant qu’enfin les autorités recevront de vrais conseils pour protéger vraiment l’environnement naturel du canton de ces gigantesques parcs industriels éoliens.
Puis nous recevons comme une douche froide en lisant ce passage:

 » Naturellement actif dans le bois énergie au service des forêts, il s’est beaucoup impliqué dans le projet éolien de la vallée de Joux et le comité d’évaluation des éoliennes, qui permettra de déterminer les projets prioritaires dans le canton. »

Très impliqué dans le parc éolien de la Vallée de Joux et la commission, comme nous le voyons, fonctionnaire auprès de l’Etat de Vaud et donc fortement sous l’influence de ses compères du Conseil d’Etat et de leurs chers amis les promoteurs, nous imaginons à peu près quelle sera sa manière de soupeser les intérêts environnementaux et les intérêts pseudo-énergétique de l’éolien.
La nature a du souci a se faire et nous avec.

Voici ce qu’on apprend également:
« Cornelis Neet parle de l’énergie comme une «passion», domaine dans lequel il suit en ce moment des études. »

Espérons qu’avec les études qu’il suit actuellement, il s’intéresse sincèrement, et surtout davantage que les autres qui n’ont rien lu à part les dossiers publicitaire des promoteurs, aux aspects destructeurs de l’éolien…
Mais il y a longtemps que nous ne rêvons plus.
Se retrouver en face d’un interlocuteur compétent, respectueux et qui écoute les mises en garde, fait probablement définitivement partie du domaine miraculeux.

12 Feb 2012 1:42pm

@Myrisa Jones: Saint Michel?

Myrisa Jones from Switzerland Edit

.
.
.
Sur l’excellent site belge que je recommande à tous pour ses dossiers très complets
.
.
http://www.leseoliennes.be/politique/milliardaireduvent.htm

Voici la démonstration du cynisme et de la capacité de nuisance du fabricant d’éoliennes industrielles ENERCON.
Nous vous rappelons ici, que les promoteurs, en Suisse, planifient désormais systématiquement et partout des éoliennes de 180m à 200m, dont ces machines citées dans le paragraphe final.

Extraits sous le titre: Comment devenir milliardaire grâce aux subsides éoliens.

« Un fabricant d’éoliennes est devenu multimilliardaire en euros, Aloys Wobben, qui a fondé Enercon, un fabricant allemand d’éoliennes. Sa fortune personnelle est estimée à 3,5 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) par Forbes. Enercon a vendu 14500 éoliennes dans 30 pays et est le 4éme producteur d’éoliennes au monde (10 % du marché). Ses ventes annuelles sont de 4 milliards de $. »

Sur les centrales thermiques au gaz:

« Pour M. Wobben, la révolution de l’énergie verte signifie la croissance dramatique des ventes de sa compagnie grâce aux subsides incroyablement généreux des Certificats Verts (CV équivalents aux tarifs « feed-in »). La politique énergétique souhaitée par Enercon n’est pas une révolution qui rendrait le monde meilleur mais une révolution pour transférer plus d’argent dans les poches de sa compagnie. M. Wobben ne veut pas arrêter le nucléaire à cause des craintes d’un nouveau Tchernobyl mais parce que la croissance de cette industrie concurrente freinerait le développement des éoliennes. La promotion du nucléaire serait un désastre, non pas pour l’Allemagne ou pour l’Union européenne, mais pour Enercon ».

Le gaz naturel, complément indispensable comme backup de l’éolien, augmente la production de CO2 et revient beaucoup plus cher qu’une gestion rationnelle de l’énergie par le nucléaire. Voici des extraits du speech de M. Wobben à la « Colorado Oil and Gas Association » pour promouvoir la lutte contre le nucléaire (juillet 2009) : « Qu’est ce qui arrive quand le vent ne souffle pas ? Est-ce le gaz naturel qui remplit ce vide ? Vous devriez être les grands amis de l’industrie éolienne, vous devriez vous embrassez les uns les autres et marcher en groupe uni pour que la législation antinucléaire soit acceptée. »
Et le dernier paragraphe:

« Plan pour pourrir la vie des riverains des parcs d’éoliennes

L’installation de prototypes d’éoliennes à Estinnes aurait du, d’après la description par la Commission européenne justifiant un don de 3,5 M€, être une démonstration du développement d’une grande usine éolienne. Les turbines devraient maximiser la captation de l’énergie du vent tout en réduisant la pollution du paysage et l’impact environnemental.

Les riverains d’Estinnes ont éloquemment démontré le contraire ! L’installation expérimentale d’éoliennes géantes terrestres à moins de 700 m de zones résidentielles s’est révélée invivable à Estinnes. On n’a pas élucidé comment Enercon a réussi à installer une usine expérimentale de 11 aérogénérateurs géants malgré les lois de protection de l’environnement en Belgique. La Commission européenne a financé ce projet dont les nuisances étaient prévues.

Le projet a raté. La région est devenue invivable. Il est urgent que ce prototype raté d’usine éolienne soit démonté mais beaucoup d’intérêts financiers sont en jeu. Les riverains ont commencé à s’organiser et ont diffusé une vidéo (visible sur le site Epaw) où ils expliquent la situation insoluble dans laquelle la cupidité des promoteurs et constructeurs éoliens les a plongés, avec la complicité des organisations européennes.

Malgré ce ratage magistral, le magazine d’Enercon dit que « Remplacer les éoliennes actuelles (de 2 MW) par des E126 (7,5 MW) augmente la production par 230% ». M. Wobben propose donc de remplacer toutes les éoliennes existantes par ces nouvelles éoliennes sur tous les emplacements actuellement occupés par de petites éoliennes. Il affirme que « le projet d’Estinnes démontre clairement que des machines de cette taille peuvent être bien intégrées dans le paysage et son environnement ». On ne peut pas mieux ignorer les plaintes des riverains! On se croit revenu à la mentalité des conquêtes coloniales. »

Il est vraiment temps que que tous les écolos de Suisse totalement idéalistes et favorables à ‘léolien industriel se réveillent. Les Enercon décrites dans ce message arrivent chez nous…

13 Feb 2012 9:25am

Gabriel from Switzerland Edit

A lire le commentaire de Myrisa, il y aurait convergence d’intérêts entre industrie gazière et éolienne….contre le nucléaire.
Peut-être aussi les pétroliers (une usine électrique à fuel est aussi flexible qu’une usine à gaz, le charbon me semble moins adapté à des variations de puissance rapides)
Un match à haut niveau qui n’est que le reflet de la concurrence que se livrent les divers très gros lobbys-vendeurs d’énergie, rien d’écologique donc.

Est-ce qu’une telle convergence d’intérêts expliquerait la surreprésentation du lobby éolien par rapport au marché économique qu’il représente (en terme de places de travail en Suisse), ceci en plus des sociétés financières et électriques à la recherche de placements garantis par l’Etat (subsides RPC) ?

Ceci ne sent pas très bon, car les pro-éoliens pourraient bien appuyer ceux qui veulent exploiter les gaz de schistes si destructeurs aux USA, et vice-versa.

Tout celà mis ensemble aura une capacité destructrice aussi efficace que la radioactivité en cas d’accident nucléaire…voire plus, car si une catastrophe nucléaire a surtout des effets dans un tayon de env. 50km, le gaz de schiset et les éoliennes se dispersent sur l’ensemble du territoire..

On voudrait éliminer les humains de la planète que l’on ne s’y prendrait pas mieux…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s