THE GREEN WALL

the green wall

6octobre 2011

.
Cette lente et progressive colorisation verte, tendance machine à laver, qui s’installe dans notre société me fait indubitablement penser à des références musicales et politiques historiques
.
Un rien de totalitarisme, de quelque bord qu’il soit, genre:
.
« NOUS AVONS LA SOLUTION QU’IL VOUS FAUT, NOUS SAVONS CE QUI EST BON POUR VOUS »


.

Des phrases jetées comme ça et qui font peur…Un terrain glissant…Et dangereux…Parce que les temps qui vont venir nous poseront face à des défis de société d’envergure, qui vont requérir, je pense, toutes nos facultés de lucidité, d’empathie, de créativité, d’ingéniosité, d’écoute de l’autre, etc…
Parce que nous serons plus nombreux et qu’il nous faudra apprendre à partager, enfin, pour essayer de continuer à vivre ensemble…En paix si possible.
.
Or donc, les Gens de Bourrignon ont refusé l’installation d’un parc éolien sur leur commune à une écrasante (75%) majorité….
Soucieux peut-être de caresser dans le sens du poil, les autorités assurent ne rien vouloir imposer.
En étant attentifs aux signaux d’entre les lignes, on peut lire ceci:
Le ministre jurassien, Philippe Receveur a rappelé «qu’il était techniquement possible d’imposer des projets via le plan directeur cantonal», mais que ce n’était pas la volonté du canton.
La porte n’est pas fermée me direz-vous…Certes, mais elle n’est pas ouverte non plus.
.
Ci et là quelque phrases lues ou entendues, qui à moi, me font l’effet d’un méchant courant glacé…Et à vous?
.
Suite à cette votation dans le village de Bourrignon:
.
Monsieur Nussbaumer, chef de l’aménagement du territoire du Jura:
.
LES ENERGIES RENOUVELABLES SONT D’UN INTERÊT PUBLIC QUI PEUT S’AVERER DOULOUREUX POUR UNE PARTIE DES HABITANTS DU PAYS!!!

Au moins, nous avons là NOIR SUR BLANC, l’aveu implicite de la reconnaissance des nuisances de cette industrie.
.
Madame Isabelle Chevalley, dans une intervention d’anthologie au Grand Conseil d’exhorter, je cite, ses collègues députés, de revenir à la raison…
« Les médias accordent une couverture disproportionnée aux effets nocifs, et I.C. de se reprendre de son lapsus, ces soi-disants effets nocifs, ceci est contreproductif pour le renouvelable… »
N.D.L.R.: Ainsi que pour les affaires de I.C, vendeuse d’éolienne pour le compte des SIG alliés avec REINVEST
.
.
Il s’agirait d’intérêt général….Cet intérêt justifierait-il que en Suisse, pays qui se veut démocratique, on imposerait donc de graves nuisances aux habitants de certaines régions pour le bien commun?
.
QUESTION SUR LAQUELLE JE REVIENDRAI EN ANALYSE: S’AGIT-IL VRAIMENT DU BIEN COMMUN? OU DES INTERETS DE SEULEMENT QUELQUE UNS?
Voici où nous en sommes…La nocivité des éoliennes commence à être reconnue par aveu involontaire du bout des lèvres…
.
PROCHAINEMENT UN POST SUR LE BIEN COMMUN AU NIVEAU LOCAL, le cas du Peuchapatte, et l’arrosage du Bourrignon…
.
.
A LIRE : NOUVEAU PARC EOLIEN ANNONCE POUR LE CANTON DE VAUD
.
Le sens de l’intérêt général et de la colonisation du canton de Vaud, entre autres, selon Genève et les SIG

razlesoreilles from Switzerland Edit

Je rejoins vos inquiétudes. Et nous ne sommes pas les seuls. J’ai en attente la lecture d’un entretien sur Rue89 d’un philosophe qui s’inquiète de la politique des verts qui malheureusement vire drôlement dans des extrêmes troublantes. Connaissez-vous le film « le ruban blanc »? Il semble qu’il traite du thème qui nous occupe ici: cette assourdissante montée de l’intolérance qui affecte gravement le climat social et nous met en danger. De petites choses qui semblent inoffensives et qui pourtant révèlent la banalisation de ce qui il y a peu était encore inadmissible: La démocratie remise en question, les constitutions modifiées, la culture critiquée, les intellectuels dénigrés, l’appartenance politique mise à l’index sur son lieu de travail lorsqu’elle n’est pas adéquate pour la direction, les syndiqués en danger, les artistes rappelés à l’ordre… Dans les villages les gens sont prêts à faire les pires coups à ceux qui dépassent la limite d’une normalité imposée. Tout cela rappelle de tristes périodes que nous pensions ne jamais voir revenir. Merci de l’écrire, merci d’exister, ceux qui s’inquiètent de cela devraient tous sortir du bois et lutter. Hélas, les coups viennent de partout. Gauche, droite, verts libéraux… Ils rêvent tous d’un pouvoir absolu. Il y a un sacré manque de culture dans les milieux politiques actuels et cela appauvrit terriblement le niveau des programmes et la qualité des débats.

Publicités

Une réflexion sur “THE GREEN WALL

  1. Pingback: Intérêt général ? Niveau local au Peuchapatte… | Vent de Folie, la base de données

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s