N – INFRASONS – NUISANCES – LES PREUVES

.

RETOUR EN PAGE D’ACCUEIL

HIVER 2015: FRIENDS AGAINST WIND: la revue de presse, les articles à ne pas louper!

.

Acoustics Today, A publication of the Acoustical Society of America, Alec N. Salt and Jeffery T. Lichtenhan, Department of Otolaryngology, Washington University, School of Medicine, St. Louis, MO 63110

.

 

En conclusion, il ya des effets néfastes graves liés à la pollution de bruit généré par les éoliennes. Il est essentiel que les distances de séparation entre l’habitat humain et éoliennes sont augmentés. Il ya un consensus international sur une distance de séparation de 2 km, en effet certains pays optent pour 3 km. La recommandation actuelle sur la distance de séparation est basée sur ETSU-R-97 et est manifestement périmées. Il ne concerne que les petites turbines de cette époque. L’échelle considérablement accrue des turbines d’aujourd’hui signifie que la recommandation actuelle sur la séparation de la turbine est nettement insuffisant.

.

  • LA  VERITÉ EST CONNUE DES USA DEPUIS 1987. l’article complet ici

    Extrait:

    The Kelley study from 1985 sets the following benchmark exposure limits, which are a lot lower at 60dB for the first octave for example than the 85dBG which the wind industry and Dr Leventhall always use: at the top of page 225 of the 1985 research report it says:
     « the joint radiation levels (expressed in terms of acoustic intensity and measured external to a structure) in the 8, 16, 31.5 and 63 Hz standard (ISO) octaves should not exceed band intensity threshold limits of 60, 50, 40 and 40 dB (re 1 pWm -2) more than 20% of the time.  These figures compare favourably with a summary of low-frequency annoyance situations by Hubbard [32]. « 

    traduction google:

    L’étude Kelley (1985)  fixe les valeurs limites d’exposition de référence suivants qui sont beaucoup plus bas, à 60dB pour la première octave, en opposition aux 85dBG que l’industrie éolienne et le Dr Leventhall utilisent toujours:

    En haut de la page 225 du rapport de recherche 1985, il dit:

    «les niveaux communs de rayonnement  (exprimés en termes d’intensité acoustique et mesurés hors d’ une structure) dans les 8, 16, 31.5 et 63 Hz standards octaves (ISO) ne doivent pas dépasser des seuils d’intensité de bande de 60, 50, 40 et 40 dB (re 1 PWM -2) plus de 20% du temps. Ces chiffres se comparent favorablement avec un résumé des situations de gêne à basse fréquence par Hubbard [32].  »

    .

  • La cour civile de l’état du Victoria (Australie) reconnaît des troubles du sommeil et des atteintes à la santé causés par le bruit des éoliennes.

    .

Les pièces du puzzle, les preuves, et les articles qui feront peut-être la différence…

En espérant que cela puisse aider…

LA BASE DE DONNÉES DE NINA PIERPONT

 

LA BASE DE DONNÉS DE LA FONDATION WAUBRA

THE ACOUSTIC ECOLOGY INSTITUTE:  Wind Farm Noise 2012 : Science and policy overview.

ÉOLIENNES à MOINS DE 2 KM DES HABITATIONS : DANGER!!!

.

.

PUBLICATIONS

  • LOW FREQUENCY NOISE FROM LARGE WIND TURBINESJ. Acoust. Soc. Am. Volume 129, Issue 6, pp. 3727-3744 (2011); (18 pages). Henrik Møller and Christian Sejer Pedersen.                                                                                           Extrait: « Il n’y a donc aucun doute que la composante sonore de basses fréquences joue un rôle important dans le bruit de voisinage

.Noise and Health journal, 2012 / ETUDE EPIDÉMIOLOGIQUE

British Medicine Journal, 2012

Bulletin of Sciences and Technology, 2011

Hearing Research, 2010

Bulletin of Sciences and Technology, 2012

POUR LES JURASSIENS: CET ARTICLE A ÉTÉ PUBLIÉ PAR UN ACOUSTICIEN DANS UN JOURNAL SPECIALISÉ. À UTILISER POUR METTRE EN BALANCE AVEC L’ÉTUDE D’ÉQUITERRES ÉCRIT PAR DES GÉOGRAPHES.. 😉

  • WTS: FACTS OR FICTIONS? Les travaux de Trinidade et all.   CONCLUSIONS: There is some evidence of symptoms in patients exposed to wind turbine noise. The effects oF infrasound require further investigation.

.

.

.

SUISSE EOLE: LES AFFIRMATIONS ET LES MENSONGES – QUESTIONS/RÉPONSES

.

.

LEGISLATIF

  • Australie, État de Victoria, limite d’implantation de deux kilomètres entre les machines et les habitations, amendement VC 82
  • BALELEC; une année plus tard: un problème admis et reconnu! Les basses fréquences sont gênantes jusqu’à 10KM!

 BALELEC: UNE ANNEE PLUS TARD LES NUISANCES DES BASSES FREQUENCES SONT ADMISES ET RECONNUES

.

INFRASONS

.

.

.

ANALYSES ET POINTS DE VUE

.

.

.

BRAS DE LEVIER

  • Ce qu’il faut faire ABSOLUMENT avant de lancer la Suisse dans l’énergie éolienne (document sur demande)

.

.

.

DOCUMENTATION ALLEMANDE

.

  • Voici un extrait de courrier avec des liens très utiles reçus de l’Allemagne

Règles d’espacement de l’Allemagne vous pouvez trouver dans le lien ci-dessous.

http://www.windwahn.de/index.php/wissen/hintergrundwissen/abstandsregelungen-windenergie

Toutefois, chaque departement (Bundesland) a ses propres règles, qu’ils changent chaque fois que nécessaire, s’il ya des problèmes à trouver assez d’espace pour des milliers d’éoliennes de plus. Également des aires protégées seront industrialisé par éoliennes industrielles, mieux: maltraité.
Si il ya trop de problèmes, alors un processus de glissement est initié, ou la déclaration des èoliennes, qui sont projétes comme plantes d’essai.
Donc, il nous semble comme ceci:

http://www.windwahn.de/index.php/news/allgemein/windwahn-slideshow

http://www.windwahn.de/index.php/news/schleswig-holstein-spezial/abgeriegelte-westkueste

À propos de sound-maladies provoqué par èoliennes industrielles:  nous avons sur nos www.windwahn.de site rassemblé un grand nombre de conférences, d’études, de vidéos, documents etc.

http://www.windwahn.de/index.php/krankheit
http://www.windwahn.de/index.php/video/videos
http://www.windwahn.de/index.php/windwahn/the-windwahn-story-english-version

.

.

.

PRIVATION DE SOMMEIL: LES EFFETS MIS EN ÉVIDENCE

.

MAIS ENCORE ET AILLEURS

  • Nuisances sonores éoliennes: un dossier qui commence à faire du bruit:

    De l’Australie au Danemark, de la Belgique au Canada, en France et partout ailleurs, la saga du problème sanitaire éolien continue, course de vitesse dans laquelle les intérêts industriels s’efforcent de garder une longueur d’avance pour parvenir à inonder la planète d’éoliennes géantes avant que la prise de conscience ne se généralise au sein du public. On aura alors atteint le point où on s’est trouvé dès le milieu du 20e siècle avec l’automobile – des villes remplies de voitures jusqu’à en faire fuir les habitants, et depuis peu avec les ondes électromagnétiques. Le point où on peut dire: fait accompli, trop tard pour revenir en arrière, il faudra vivre avec, on va gérer les problèmes, on n’arrête pas le progrès, « There Is No Alternative« … Nous examinons les implications &! eacute;thiques et politiques de ce nouveau dossier de santé environnementale.

    http://www.perspectivesecologiques.com/telechargements/ADTC%20Article%20Sante%20Un%20Dossier%20Qui%20Commence%20A%20Faire%20Du%20Bruit%20v1.0%2003Jul13.pdf

    Effet nocebo & théorie psychogénique: la fabrication du doute éolien:

    « Séquence 4 » de la typologie des scandales sanitaires: « La fabrication du doute par l’industrie lorsque l’évidence scientifique se construit« . Alors que touche à sa fin le temps du déni des infrasons et sons de basse fréquence produits par les éoliennes industrielles et de leurs effets sur la santé, ce n’est pas un hasard de calendrier si, au même moment, une vigoureuse campagne de « fabrication du doute » se met en place dans le monde entier. L’effet nocebo et la théorie psychogénique relèvent d’une posture générale à la fois familière et dérangeante: dans l’environnement, les machines sont la solution, et les gens, vous et nous, sommes le problème.

    http://www.perspectivesecologiques.com/telechargements/ADTC%20Article%20Sante%20Effet%20Nocebo%20&%20Fabrication%20Du%20Doute%20Eolien%20v1.0%2014Jul13.pdf

.

.

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s