SAINTE-CROIX: LE JEU DE L’OIE!!!

LE JEU DE L'OIE

.
Chers Tous,
.
Je vous ai abandonné bien trop longtemps…Vous me pardonnerez, je l’espère. Vous êtes grands maintenant et vous savez où trouver vos sources et vos informations.
.
J’ai laissé ces pages en sous-marin ces derniers mois…Nous avons passé le stade du lanceur d’alerte et avons amené le débat, et la lutte, au coeur de l’arène, là où les choses se passent vraiment… Les opposants ne sont plus méprisés et sont devenus, pour la plupart des projets vaudois, bien plus que l’épine qui gratte au fond de la chaussure. Je ne sais pas si nous sommes redoutés, finalement peu importe…
.
Ce qui compte, et celà me réjouit, c’est que des projets mal ficelés, balancés dans les villages au mépris le plus total d’un grand nombre d’aspects (je n’y reviens pas ici, ce blog tout entier y est consacré) sont maintenant renvoyés à l’expéditeur avec mention TRAVAIL À REFAIRE!!!!

.
.
.
QUOI DE NEUF DOCTEUR?
Vous l’aurez appris par la presse mais je suis presque sure que vous n’avez pas pu saisir les implications dans leurs ensembles, avis de promoteurs et communiqués de presse des autorités ayant œuvrés dans la plus pure tradition de la langue de bois et de la désinformation si coutumière au milieu éolien.
.
Mais quoi donc???? MAIS LE JUGEMENT DU TRIBUNAL SUR LES RECOURS CONTRE LA CENTRALE ÉOLIENNE DE SAINTE-CROIX BIEN SUR!!! (TCDA vaudois)…

.
Pour la bonne bouche, je vais commencer ma revue de presse par les pages des autorités cantonales et des promoteurs.
.
.
.
JUGEMENT TCDA-VERSION PROMOTEURS ET AUTORITÉS
1/ à tous roitelets, tous petits pamphlets…Suisse Eole, je cite:
« le tribunal confirme une planification sérieuse et 12 des 15 oppositions sont rejetées, des compléments d’études sont attendus. » Bref tout va bien, Romande Energie va commettre quelques pages de rapports supplémentaires et les machines pourront être érigées.
.
2/ Silence radio du côté des promoteurs, on comprendra plus loin pourquoi.
.
3/Ton toujours volontariste à l’État de Vaud qui utilise toujours l’étalon ménage pour endormir le naïf, allons-y pour une piqûre de rappel, mais ne parle pas de l’essentiel de ce jugement.
.
4/ Quelques doutes pointent chez 24Heures, on le rappelle, journal dont un des principaux annonceurs est la Romande Énergie elle-même. L’article sur ce résultat demeure introuvable au moment où j’écris ces lignes. On se rappellera quand même le forcing commis par ce journal le jour où par 70 voix d’écart à la majorité le scrutin consultatif du village de Sainte-Croix transformait cette petite bourgade en exemple à suivre pour toute une nation en matière de virage énergétique…Articles et sujets qui avaient fait la une des pages web durant de longues semaines. Quand je dis deux poids-deux mesures, je ne parle que du prénom!
.
.
.
LECTURE SANS LANGUE DE BOIS
Pour bien comprendre le pourquoi du comment, je vous invite à prendre connaissance des dernières pages de l’arrêté du Tribunal cantonal de Droit Administratif vaudois qui produit un dossier extrêmement complet et fouillé dont pratiquement aucun point soulevé par les opposants n’a été ignoré.
.
Il nous faut nous pencher sur les lectures faites par la Fondation Suisse pour le Paysage et Paysage –Libre Vaud pour bien mesurer les implications des décisions du TCDA. Je vous laisse lire ces documents en suivants les liens.
.
Faisons court : les autorités cantonales n’ont pas tout dit et ont tenté d’occulter les principales conséquences de cet arrêté :
.
LE PERMIS DE CONSTRUIRE A ÉTÉ ANNULÉ !
.
LE PLAN PARTIEL D’ AFFECTATION A ÉTÉ ANNULÉ !
.
LES DÉPENDS SONT À LA CHARGE DES PROMOTEURS !
.
Des études sur l’impact à la faune doivent être conduites sur une longue période. Les premières qui avaient été conduites ont été si mauvaises qu’elles n’ont même pas permis un examen objectif des tenants et des aboutissants !
.
Le meilleur pour la fin : les études d’impact de nuisances sonores doivent être faites en tenant compte des critères édictés par l’EMPA et non pas des mesures arrangées par le canton et les promoteurs, la description faite par l’arrêté indique que le standard d’acceptance sera relevé et que le trou de souris qui permettra aux projets de passer la rampe sera sensiblement réduit.
.
Certes, un recours au TF est toujours probable, et les parties ont jusqu’aux 17 avril 2015 pour faire connaitre leurs positions, d’ici là, je me laisse aller à quelques conjectures…
.
.
.
RESULTAT DES COURSES :
.
De projet situé en première ligne, le projet de Sainte-Croix se retrouve en dernière position de tous les projets vaudois !
.
Tenant compte du temps qu’il faudra pour conduire les nouvelles études et les procédures administratives, il pourrait bien s’écouler plusieurs années avant que les choses évoluent.
.
Il y a maintenant 4 ans que je suis au cœur de cette lutte. Lorsque je suis montée dans ce bateau-là, les infrasons, selon les promoteurs, n’étaient que le fruit de l’hystérie et des fantasmes des opposants.
.
Au jour d’aujourd’hui, l’Australie a instauré une distance tampon dans l’état de Victoria équivalente à deux kilomètres. La Bavière a tout récemment adopté la règle des 10H, distance équivalent à 10x la hauteur totale de la machine aux premières résidences. Quand au Danemark, les implantations on shore sont actuellement gelés dans l’attente de résultats d’études. J’imagine que d’ici 3 à 4 ans les choses auront encore sensiblement évolués. Dans cette affaire là, le temps est l’ami des opposants !
.
TANT MIEUX !
Nous ne savons pas de quoi l’avenir sera fait. La guerre n’est pas finie, mais à Sainte-Croix, le recours a été gagné ! Et nous ne bouderons pas notre plaisir ! Hihaaaaaaaaaaaaaaaa !
.
.
.
.
.
LA PROPAGANDE PRO-EOLIENNE

Euh comment dire…A force de prendre les gens pour des cons et des crétins, Suisse Eole pourrait bien se prendre un retour saignant une fois ou l’autre. Admirez cette vidéo citée en lien sur les pages de la promotion suisse du vent:
http://www.suisse-eole.ch/fr/news/2014/12/8/animation-les-eoliennes-sont-ellles-polluantes-9/
Je vous rappelle que pour nous servir ce brouet débilisant, cette association est subventionnée à hauteur de 600’000 francs par la confédération. C’est à dire nous tous! UN SCANDALE!
.
La réalité du déni des nuisances dans un formidable travail de synthèse ici, et vous ne serez pas considéré comme des imbéciles primaires, 35 ans de déni et d’alertes!
.
.
.

CETTE FOIS ILS SAVENT!

Lu en séance du conseil communal de Sainte-Croix, cette lettre d’un conseiller communal, en date du 30 mars 2015. Le contenu articule haut et fort le contenu de l’arrêt du TCDA alors que ni la RE ni la municipalité de Sainte-Croix ne se sont donné la peine de communiquer sur ce sujet qui a créé une fracture sociale au village lors des votations que vous savez. De plus est porté à la connaissance de tous, les récentes évolutions de l’éolien en Bavière, en France et au Danemark. Ceci sera consigné de manière officielle dans le PV de séance non encore en ligne à ce jour. Cette fois ci, ils savent!

.
.
.
JUGEMENT DE SAINTE-CROIX

AVRIL 2015: Les premiers effets collatéraux! Le très controversé projet de Bière au temps mort. De la bouche même du promoteur, « il est urgent d’attendre!« . J’allais le dire…
Ensuite après Bière, voici Pailly Essertines qui vacille…

.

.

.

.

Publicités

SAINTE-CROIX, QUEL AVENIR???

D’ACTUALITÉ JE PENSE…

.
.
.
A NE PAS MANQUER: VAUD APPROUVE 156 ÉOLIENNES SUR SON TERRITOIRE, PARLONS ARGENT!!!
Le nerf de la guerre en question, les chiffres ici!
FOSSOYAGE DU CANTON DE VAUD: PRÊT, PARTEZ, FEU, GO!
.
.
.
SAINTE-CROIX, QUEL AVENIR, LE FILM

LE PLAN DES NUISANCES SONORES

LES PROMESSES DE LA MUNICIPALITÉ

FRANKLIN THÉVENAZ: IL Y AURA DES NUISANCES

CONGRÈS SUISSE ÉOLE 2012: LE DISCOURS DE FRANKLIN THÉVENAZ SOUS LA LOUPE]CONGRÈS SUISSE ÉOLE 2012: LE DISCOURS DE FRANKLIN THÉVENAZ SOUS LA LOUPE

LA COMMUNE ENGAGÉE DANS LA PROSPECTION GAZIÈRE À FRACTURATION, SOUS LE LÉMAN

TOUS LES BILLETS
.
.
.
.
.
PENDANT CE TEMPS-LÀ
LA POLITIQUE DE L’UE ATTAQUÉE EN JUSTICE
Si même le très très très écolo Nouvel Observateur autorise ce genre d’article, c’est que la situation est réellement délirante: à lire L’imposture Verte
En attendant, la Cours de Justice de l’UE devra se prononcer sur le recours de l’EPAW.
L’affairisme Vert commence à être reconnu….
.
.
.
Pour Isabelle, Lionel, Adèle et tous ceux qui pensent que l’on peut soigner la nature en lui infligeant une blessure supplémentaire
On a toujours entendu dire que les chats et les voitures tuaient bien plus d’oiseaux que les éoliennes…EST-CE QUE VOTRE MINET VOUS A DÉJÀ RAPPORTé UN MOINEAU DE CETTE TAILLE????
En Californie, la réalité des massacre consenti par la faune…La vérité finit toujours par se savoir!

.
.
.
A LIRE, 2 NOUVEAUX DOCUMENTS DE MYRISA JONES!
Les clauses de confidentialité, ou la manipulation selon les promoteurs!
L’impact de l’enfouissement des éoliennes en zone karstique
.
.
.
À VOIR, À LIRE:
Le documentaire d’ARTE, L’IMPOSTURE VERTE et l’article du NOUVEL OBSERVATEUR.

Madame  de Quattro les Terres Vaudoises ne vous appartiennent PAS . . .

Les mots de Myrisa Jones pour le dire
.
«Le paysage est une composante essentielle du cadre de vie des populations, expression de la diversité de leur patrimoine commun, culturel et naturel, et fondement de leur identité!» 



Convention européenne du paysage, Florence 2000, ratifiée par la Suisse.

Suite à la cuisante défaite lors de la votation sur le parc éolien de Daillens-Oulens, et la manière de qualifier la valeur d’un paysage qui a choqué beaucoup d’entre nous, voici le commentaire de Mme De Quattro dans le 24h.

«Il y a eu un malentendu, reconnaît la magistrate.
Il ne s’agit pas d’une appréciation esthétique, mais d’une donnée factuelle: ces deux communes ont moins de zones protégées que d’autres.»

C’est probablement vrai puisque les infrastructures de transports, l’habitat et les zones industrielles sont en train de grignoter très rapidement toute cette région du Gros-de-Vaud.
Est-ce une justification pour continuer à bétonner sans aucune vison à long terme, les moindres espaces verts, que ce soit ceux des champs cultivés ou les bandes de forêts restantes ( couloirs pour la faune…) sous prétexte qu’ils ont moins de « valeur paysagère » que d’autres?
Et l’environnement alors? Faut-il rappeler que la notion de paysage n’est qu’une composante- certes importante mais se situant au niveau du sentiment- de ce que nous nommons l’Environnement.
Ne faudrait-il pas au contraire défendre le peu d’environnement naturel, semi-naturel ou agricole qu’il nous reste comme la prunelle de nos yeux!

Et que dire de l’argumentation qu’elle nous ressert à l’envie, dès qu’un journaliste, n’y connaissant rien la plupart du temps, lui pose des questions:
« Il y a partout des poteaux électriques, on peut bien mettre des éoliennes. »
Il est vrai qu’un simple poteau électrique de 50 m ressemble tellement à une éolienne de 200m, avec des pâles de 60m qui brassent chaque minute 10 000m2 jour et nuit !!!
Elle ne parle pas non plus des centaines de kilomètres de nouvelles lignes électriques que vont nécessiter la construction des parcs éoliens.
Probablement parce qu’elle ne le sait pas.
.

«Le paysage est une composante essentielle du cadre de vie des populations, expression de la diversité de leur patrimoine commun, culturel et naturel, et fondement de leur identité!» 



Convention européenne du paysage, Florence 2000, ratifiée par la Suisse.

Lorsqu’elle affirme que « ces deux communes ont moins de zones protégées que d’autres » pour justifier la construction de complexes industriels éoliens, que dire du sort qu’elle réserve justement à ces zones dites plus protégées?
Comme par exemple celles du « Balcon du Jura », de Ste-Croix à Mauborget en passant par le Chasseron flanc sud et nord, qui bénéficient pourtant d’une protection paysagère allant de modérée à forte depuis des décennies?
Elle y cautionne sans problème l’érection de 50 machines de 150 à 200m de haut…

Est-ce une forme de double discours ou sommes-nous trop stupides pour comprendre l’intelligence de son argumentation?

Nous constatons que quelque soit le classement en valeur paysagère, celui-ci n’a aucune importance.

Ce qui est insupportable c’est cette attitude de mépris systématique envers ses propres concitoyens.
Dès que quelqu’un a le malheur d’émettre un point de vue différent et un peu critique on peut voir son égo se raidir et s’indigner, même à travers le poste de la radio.
Au vu de l’absence d’écoute dont elle fait preuve dans ce dossier éolien depuis des années et l’ignorance effarante dans laquelle elle semble se complaire, comme nous le prouve les remarques qu’ elle est encore capable de sortir dans les interviews sans se rendre compte de leur stupidité, il nous paraît évident désormais que son seul souci est celui d’une réussite politique personnelle.
Vous seriez étonné de voir combien de ces politiciens cantonaux rêvent de devenir Conseiller Fédéral par tous les moyens…

Mme de Quattro la terre vaudoise ne vous appartient pas!
Pas plus qu’elle n’appartient qu’aux entreprises électriques, à quelques bureaux d’ingénieurs malhonnêtes ou à quelques propriétaires terriens cupides!
Car si la possession de certaines parcelles au sol peuvent être privées, jusque dans une certaine mesure, le patrimoine naturel cantonal et l’espace au-dessus du sol, eux, appartiennent à tous les habitants.
La population commence à prendre conscience lentement de ce qui se prépare dans son dos et grâce à la désinformation que vous pratiquez avec vos amis les promoteurs.
Nous taxer de peureux qui n’aiment pas le changement, en affirmant que nous nous habituerons, ne suffira pas.
Nous ne voulons pas que ces machines aussi gigantesques qu’inutiles, nous bouchent l’horizon à 360 degrés, juste parce que vous ne vous donnez pas la peine intellectuelle d’étudier TOUS les aspects de ce dossier, et ni de vous remettre en question à cause d’un orgueil mal placé.

Y compris en ce qui concerne l’aspect au final le plus important, à savoir une production énergétique totalement médiocre par rapport aux dégâts visibles et invisibles qui vont être occasionné dans notre espace VITAL.
25% de production attendue! Laissez-nous rire!
Ce sera 3x moins et beaucoup le savent déjà, sauf vous.

Nous n’acceptons pas que par stupidité politique vous détruisiez ce qui nourrit l’âme des habitants de ce canton!
Dans quelques années, si ces parcs se construisent tels que vous le souhaitez, contrairement à ce que vous imaginez, votre carrière politique prendra fin.
Car la population ne vous pardonnera jamais, ainsi qu’à vos collègues, votre manque de vision et le saccage absurde de ce petit territoire que vous aurez tous organisé du haut de votre tour d’ivoire.

 

Myrisa Jones, Juin 2013.                                                                                 ..

Lire la suite